Archéologie du chaos (amoureux)

Mustapha Benfodil, un des auteurs les plus singuliers de la littérature contemporaine algérienne, revendique une « Pop littérature », nerveuse et frénétique, dans laquelle chaque roman commettrait un « attentat sémantique ».
Carnet de bord, emails, enquête policière, Archéologie du chaos (amoureux) est un roman à tiroirs. L’auteur s’amuse, se moque, égare le lecteur dans des intrigues abracadabrantes, invente mille personnages qui se croisent et se dédoublent.
Dans ce chaos sémantique, la révolution bafouée côtoie les désillusions amoureuses et les fantasmes juvéniles se superposent aux rêves de révolution. Du fond d’une cave enfumée, ballottée entre l’inhibition du quotidien et le désir d’agir, la jeunesse algérienne, sous la plume de Mustapha Benfodil, se fend d’un roman manifeste.

Suivi d’une rencontre :

Entre Alger et Marseille, comment faire passer le mot ?

Avec Sofiane Hadjadj {éditions Barzakh, Alger}, Mustapha Benfodil, Thierry Fabre {éditions Actes Sud}, Fabienne Pavia {éditions Le Bec en l’Air, Manosque} et Florence Pazzottu {poète, Marseille}.

Le dialogue entre Marseille et Alger passe notamment par une circulation des écrits. Pourtant, l’accessibilité restreinte en Algérie des livres publiés en France et la diffusion au compte-goutte, en France, des ouvrages publiés en Algérie, restent aujourd’hui problématiques. Les invités reviendront sur leurs expériences de coopération éditoriale, soulèveront les enjeux liés à cette circulation des écrits et particulièrement ceux liés aux choix de traduction.