photographie

Ikbal / arrivées – Pour une nouvelle photographie algérienne

  • du 25/11/17 au 18/02/18

A travers les objectifs de la jeune garde des photographes algériens, Ikbal – Arrivées offre un regard croisé sur l’Algérie contemporaine. Une exposition de grande envergure, regroupant 400 clichés sélectionnés par Bruno Boudjelal, qui avait mené en 2015 un atelier de formation à la villa Abdellatif à Alger, en vue des Rencontres Photographiques de Bamako. Au final vingt photographes, pour la plupart âgés entre 20 et 30 ans, offrent un témoignage vibrant de la vie du pays et de sa scène photographique, marquée historiquement par l’impact et le quasi monopole du photojournalisme. A l’instar de Fethi Sahraoui, Abdo Shanan, Youcef Krache et Sonia Merabet du Collectif 220, ces flamboyants représentants portent pour certains des noms ayant déjà ostensiblement voyagé. Déterminés à s’affranchir d’un néo-colonialisme artistique qui les assujettit aux standards et aux goûts occidentaux, ces photographes ouvrent et s’emparent d’autres possibles de représentation plus authentique du monde qu’ils côtoient et dans lequel ils vivent. Animés par “une envie forte de montrer, de dire et de raconter leur pays”, leurs regards capturent tour à tour des fragments de vie intime ou sociale, des instantanés de réel citadin ou rural, visitant les thèmes du chômage, des migrants, de l’exil ou de la religion, dans des versions brutes ou poétiques. Des récits photographiques expérimentaux d’une justesse indispensable.

 

  • Production : Ville de Paris, Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, Ambassade de France en Algérie, Institut Français Algérie, Ministère de la Culture Algérien, Wilaya d’Alger.

    En partenariat avec la Cité Internationale des Arts et le Musée d’Art Moderne d’Alger.

    À Marseille, l'exposition est présentée en coréalisation avec la Friche la Belle de Mai.