Photographie

Images d’Algérie : Pierre Bourdieu, un photographe de circonstance

Fondation Pierre Bourdieu
  • Les Rencontres à l'échelle 2009

Cent cinquante photographies Noir & Blanc réalisées en Algérie par Pierre Bourdieu entre 1958 et 1961.
En pleine guerre anticoloniale, s’affirme chez Pierre Bourdieu, alors jeune agrégé de philosophie, sa vocation pour le métier de sociologue.

C’est dans ce contexte qu’il utilise la photographie comme support à ses recherches. D’Alger à la Kabylie, Bourdieu capte les images d’une Algérie en pleine mutation : en ville, il s’intéresse déjà à la « misère du monde », aux chômeurs des bidonvilles, anciens ruraux en quête d’un moyen de subsistance. À la campagne, il photographie les « regroupés » : des villageois chassés de chez eux par les autorités coloniales et parqués dans des camps. Un demi-siècle est passé et, aujourd’hui encore, ses images témoignent.

Tables rondes au MuCEM

vendredi 13 novembre à 16:00
« Pierre Bourdieu, une pratique de la photographie »

Animée par Érick Gudimard {Les Ateliers de l’Image}, avec Christine Frisinghelli {Camera Austria}, Johann Defer {École Normale Supérieure}, Geoffroy Mathieu {photographe}, Christian Milovanoff {photographe & enseignant à l’ENSP}.
En partenariat avec l’École Nationale Supérieure de Photographie de Arles.

samedi 21 novembre 15:00
« Algérie 60 : Histoire, Mémoire »

Animée par Hanafi Chabbi {directeur adjoint de l’ACSÉ PACA}, avec Franz Schultheis {Fondation Pierre Bourdieu, Université de St Gall}, Kamel Chachoua {sociologue, MMSH}, Fabienne Le Houerou {historienne CNRS, Ireman/MMSH}, Said Belguidoum {sociologue CNRS, Ireman/MMSH}.
En partenariat avec l’ACSÉ.

 

 

Coréalisé avec les Ateliers de l’Image, dans le cadre du programme «La Question des Images» et Espaceculture_Marseille dans le cadre du programme «Sous le signe d’Averroès». Avec le soutien de l’ACSÉ et de la Fondation Pierre Bourdieu, en collaboration avec Camera Austria.
Une exposition diffusée par Camera Austria, Graz.