danse / sortie de résidence

Journal des corps – Révolution des Corps

Samir El Yamni / Cie ElYamni
  • mardi 27 mai 2014 à 20h

En résidence aux Bancs Publics, Samir El Yamni propose un moment de visibilité de la création en cours. Second volet du Diptyque, Journal des corps – Révolution des Corps fait suite au Solo Carnets de route, commandé en décembre dernier par le Centre de Développement Chorégraphique d’Avignon. Dans cette création, le chorégraphe Samir El Yamni donne toute sa dimension au medium qu’est le corps en ce qu’il subit une réelle mutation et révolution dans sa temporalité.

« Journal des corps – Révolution des Corps aborde le mouvement dansé comme médium, comme outil de recherche et caisse de résonance.

C’est ainsi faire corps, signe et sens au présent de toutes les présences et tenter d’autres formes de travail à partir des espaces et des matières du monde.

Parler du corps c’est parler de soi et des autres, de ce qui nous entoure. ».

Samir El Yamni

Sur le plateau les protagonistes donnent à voir cette évolution et cette révolution. Quand Journal des corps dresse un inventaire quasi-organique de ces derniers, le corps révolutionnaire donne toute la dimension d’un corps soulevé, spiralé, résistant à une temporalité.

Samir El Yamni : parcours

Samir El Yamni entame sa carrière de danseur en 1998. Ses premières chorégraphies, Personne et Quatuor, ont été conçues pour le Ballet du Loiret. Il contribue ensuite à des créations belges, avant d’intégrer le Ballet Preljocaj – Centre Chorégraphique National d’Aix-en-Provence, entre 2002 et 2005. Le SESC Vila Mariana à São Paulo l’invite en 2004 à travailler avec différentes compagnies brésiliennes. L’année suivante, il fonde la compagnie elyamni, un frottement utopique et engagé, avec l’objectif de créer un comptoir d’échange à travers la création, la diffusion et la sensibilisation. Interrogeant tout particulièrement la thématique de l’identité, ses recherches le mènent à nourrir son travail chorégraphique par d’autres champs comme celui de la calligraphique arabe.

Parmi les créations de la compagnie elyamni, on peut compter Limit # et Mosaïque, ainsi qu’un triptyque sur l’identité composé de 3 pièces chorégraphiques SigneDiga-me et Immah. La compagnie bénéficie en 2007 d’une résidence au Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon où Samir El Yamni devient artiste associé. En 2009, il collabore avec le vidéaste Fabrice Duhamel, à la production du court métrage Les Murs-Murs de la Méditerranée.

Dans le cadre d’actions de sensibilisation, Samir El Yamni anime divers ateliers de recherche et de composition chorégraphique. Depuis 2010, il initie un nouveau triptyque autour de grands compositeurs de la musique classique (Antonio Vivaldi, Jean-Sébastien Bach et Igor Stravinsky) dont le premier volet se trouve être Cyclus, présenté au CDC – Les Hivernales en 2011. En 2012 il reçoit une commande du Ballet Jazz Art pour la création du Sacre du printemps, pièce pour six danseuses. En 2013, il reçoit la commande du Centre de Développement Chorégraphique pour la création du Solo Carnets de Route dans le cadre de la 35e édition du Festival des Hivernales. Solo également diffusé dans le cadre d’Août en Danse, temps fort initié par MP2013.

Actuellement il travaille sur le projet Journal des corps/Révolution des corps dont les premiers pas sont présentés en octobre 2013 dans le cadre de Question de danse, danse en Question à Klap – Maison pour la danse.

  • Production : Association EMI/Compagnie elyamni
  • Coproduction : CCN Ballet National de Marseille
  • Soutiens dans le cadre de la mise à disposition de studios : Klap Maison pour la Danse Marseille, CCN Ballet Preljocaj, CCN Ballet de Marseille, Les Bancs Publics